fondation-maison


Nous avons terminé sur la série d’articles dédiés aux plans de la maison. Nous attaquons maintenant la partie conception. C’est à dire l’aspect technique qui sert à dessiner les plans et construire.

Aujourd’hui je vous parle de fondation de maison et de dalle et particulièrement du dallage sur terre plein. Le support de la maison.

 

Fondation de la maison pour dallage sur terre plein

terrassement

Deux étapes sont nécessaires avant de toucher à quoi que ce soit.  L’étude de sol permet de définir les dimensions des différentes fondations ainsi que la profondeur à laquelle elles seront installées. La seconde étape est celle du terrassement. Autrement dit la préparation du terrain pour accueillir les fondations.

 

Le terrassement pour préparer la fondation

ferraillage-fondation

C’est la première intervention sur le terrain, celle qui démarre les travaux. L’opération consiste à niveler le terrain à l’emplacement futur de la maison en se débarrassant de la terre végétale. En fonction de la technique utilisée, il peut y avoir un lit de cailloux et de sable de carrière déposé sur la terre pour mettre au propre le chantier.

Ensuite l’emplacement des fondations et des réseaux (tous les tuyaux) est creusé.

 

Coulage des semelles filantes

semelle-filante

Après le terrassement du terrain, il est temps de couler les semelles filantes de fondations. On commence par couler un béton de propreté situé sous la fondation d’une épaisseur de 5cm environ. Son rôle est d’obtenir un support propre pour travailler. Puis les ferrailles sont installées et noyées dans le béton.

 

Le contour de la dalle

planelle-dalle

Planelle de chez bipbetons

Sur les semelles filantes, sont directement posés des parpaings pleins. Il peut y avoir plusieurs rangs pour arriver au niveau souhaité, au dessus du terrain naturel. Au dessus de ces parpaings pleins, sont posées les planelles.

Les planelles sont des parpaings spéciaux en forme de L qui servent à retenir le béton qui sera coulé pour la dalle.

 

Le remplissage sous la dalle

fondation-maison

Le résultat de l’étape précédente est un genre de caisse vide que l’on va remplir dans le cas d’une dalle posée. Dans le cas d’un vide sanitaire, il n’y a pas de remplissage.  Il y a 4 couches à superposer :

  • Un hérisson de pierres sèches (des pierres tout simplement!)
  • Un lit de sable (pour aplanir)
  • Un polyane (film plastique)
  • Un isolant (type polystyrène)

Maintenant il ne reste plus qu’à couler la dalle !

[Test] Logiciel 3D Sketchup 8
Focus sur les réseaux sous dallage

2 Comments

LEAVE A COMMENT

COMMENTAIRES