banderolle-cadeau

Avec l’entrée en vigueur depuis le 1er Janvier 2013 de la RT 2012 pour les particuliers, il devient nécessaire de comprendre son fonctionnement. Car pour l’obtenir il va falloir concevoir « intelligemment » et sur la base de la conception bioclimatique. Frédéric Guillotin du blog Archifreud nous explique son fonctionnement.

Cette nouvelle règlementation thermique ramène la logique que l’on a perdu dans la construction. Nous devons réapprendre ce que le anciens savaient faire ! A commencer simplement par bien orienter sa maison ! Je vous passe les mots barbares qui en réalité cachent souvent des choses simples. Faisons un point qui vous aidera à obtenir la RT 2012.

La réglementation thermique 2012 est essentiellement constituée de ces 3 points :

Rien de technique, seulement des acronymes. Je vous explique brièvement les points avant de les voir dans le détail.

Bbio max, c’est la façon de concevoir efficacement en utilisant l’énergie gratuite

Cep, consommation d’énergie primaire concerne la production d’eau chaude et d’énergie.

Tic, température intérieure de confort en été

 

OBTENIR LA RT 2012 EN 4 ÉTAPES

I Connaitre sa zone

 

RT 2012

II Profiter au maximum de l’énergie gratuite

Un des points pris en compte est le BIOmax.

 

Voici ce qu’il prends en compte :

  • L’orientation
  • La chaleur solaire
  • La lumière naturelle
  • L’inertie de la maison
  • Les déperditions thermiques

 

ORIENTATION

C’est la base. On joue entre l’extérieur et l’intérieur. Sachant que le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest, il faut placer les pièces de vies selon le demi cercle EST/OUEST.

De cette manière on va pouvoir capter dans les pièces de vie un maximum de chaleur solaire.

CHALEUR SOLAIRE ET LUMIÈRE NATURELLE

L’objectif est d’avoir le plus d’apport possible. On essaiera d’ouvrir un maximum au sud et moins au nord :

    • 0 à 10% au Nord
    • 20 à 30 % Ouest  et Est
    • 50% au Sud

INERTIE DE LA MAISON

Pour simplifier, c’est le temps que met la maison pour changer de température en fonction de l’extérieur. Plus une maison est inerte et plus elle est efficace. Jouez sur l’isolation pour y arriver avec le coefficient λ (lambda).

DÉPERDITIONS THERMIQUES

Maintenant il faut garder cette chaleur acquise grâce au soleil avec :

    • Isolation performante
    • Suppression des ponts thermiques

reglementation-thermique-bbio

III Consommation d’énergie primaire

Le second point à travailler est le CEPmax. Après avoir fait le plein d’énergie gratuite, il reste à produire un peu d’énergie pour les besoins en chauffage et en eau chaude.

Les sources d’énergies naturelles sont donc prioritaires :

    • Panneaux solaire (eau chaude)
    • Panneaux photovoltaïques (électricité)
    • Pompe à chaleur (air, eau ou terre)
    • Poêle à bois

 

IV Température intérieure de confort

Les TIC°c est les troisième indicateur qui traite le confort.

Voici ce à quoi vous devez penser :

    • Étanchéifier les ouvertures
    • Ventilation performante ( double flux, puits canadien)
    • Climatisation adaptée et économique
    • Protection des baies vitrées en été
    • Protection des vents du Nord et d’ouest avec de la végétation ou une butte de terre par exemple

 

Il y a enfin les coefficients de modulation. N’en tenez pas compte car seuls les bureaux d’étude peuvent les manipuler.

Sachez simplement qu’avec les points que je vous ai indiqué, vous serez en mesure après quelques allers et retours d’obtenir votre attestation de RT 2012.

Il est donc obligatoire de travailler avec un bureau d’étude thermique pour deux raisons. La première, c’est lui qui effectue le calcul pour savoir si vous respectez les critères. La seconde, c’est aussi lui qui vous délivre l’attestation dont vous avez besoin.

 

Ressource :

conception bioclimatique

Comprendre la conception bioclimatique (livre)

Vous vous sentez désarmé face à la RT 2012 ? Incapable de l’obtenir par vous même ?

Dites moi ce qui vous pose problème en dessous

banderolle-cadeau