banderolle

Le bardage en bois brûlé vous ne connaissez pas ? Je vous avouerai qu’il y a de cela quelques mois, ça ne me disait rien du tout ! Et puis j’ai rencontré des autoconstructeurs, un en particulier. Et il m’a rapidement parlé du bardage en bois brûlé, aussi appelé technique du Shou Sugi Ban.

revetement-interieur-maison-bois-brule-shou-sugi-ban

Une fois ma curiosité piquée il m’en a parlé pendant un bon moment. Du coup j’ai eu envie de vous en dire plus à ce sujet, car de mon côté j’ai trouvé ça surprenant et très beau. Je vais donc vous dire ce qu’est le bardage en bois brûlé, ses avantages et aussi comment le faire chez vous.

Le bardage bois brûlé appelé aussi Shou Sugi ban

 

Le bardage bois brûlé aussi appelée Yakisugi est une technique japonaise qui permet d’améliorer la tenue dans le temps du bardage par carbonisation. L’idée c’est que la couche supérieure de bois calcinée, protège le dessous en formant une sorte de coque. En fait les molécules s’agglomèrent, le bois se solidifie et l’oxygène ne passe plus. En plus de durcir le bois, paradoxalement il est aussi mieux protégé contre les risques d’incendies.bois-brule-shou-sugi-ban

L’avantage de la technique du Shou Sugi Ban c’est qu’elle est écologique. Pas besoin de produits nocifs ou de peintures avec solvants pour protéger le bois. Le second point très positif c’est sa durée de vie aux alentours de 80 ans ! Sachant que pour un bardage traditionnel c’est environ 30 ans, on voit à quel point opter pour un bardage en bois brûlé a de l’intérêt.

maison-moderne-bardage-bois-brule-shou-sugi-ban

La couche carbonisée aura un 3e effet, celui de barrière anti insectes, à la manière d’une peinture.

Le bardage en bois brûlé : alternative esthétique

maison-bois-brule-shou-sugi-ban

Le bardage dont nous avons l’habitude oscille invariablement de couleur bois naturel vers une teinte grisée. Le bardage noir est beaucoup plus rare et très souvent obtenu par la peinture.

L’avantage du bardage bois brûlé, c’est qu’il ne risque pas de griser ! Sa couleur charbonneuse restera dans le temps.

maison-bois-moderne-shou-sugi-ban

Je vous parle de bardage mais en fait la technique du Shou Sugi Ban est bienvenue dans d’autres domaines comme la terrasse ou la couverture pour remplacer vos tuiles, à la manières de bardeaux.

Comment réaliser son bardage en bois brûlé ?

interieur-salon-cheminee-bardage-bois-brule-shou-sugi-ban

Le bois est brûlé au chalumeau de manière homogène. Le choix de la couleur s’effectue sur le temps de brulage. De brun pour moyennement brûlé à noir, vous avez le choix. Quoi qu’il en soit vous devrez faire vos essais avant de vous lancer sur de grandes quantités. Pour un résultat homogène il faut minuter le temps de brulage.

Question essences de bois, le bardage bois brûlé peut être réalisé avec n’importe quelles essences, mais traditionnellement c’est le cèdre « Sugi » qui utilisé. Si j’avais un choix à faire, j’éviterai de prendre du red cedar. Je ne verrai pas l’intérêt de le dénaturer au point de ne plus le reconnaitre, surtout vu son niveau de prix. Mon choix se porterai sur du mélèze ou du douglas.

Voici la méthode pour bruler les planches de bois :

  1. Installer planches côte à côte
  2. Brulage 3-4 minutes de chaque côté
  3. Arrosage pour arrêt de la combustion
  4. Grattage avec une brosse métallique
  5. Lavage à l’eau claire
  6. Gavage à l’huile de lin

 

Le Shou Sugi Ban en vidéo

Je vous ai choisi 2 vidéos qui montrent des techniques de brûlage différentes pour vous une bonne idée:

bardage-bois-brule-shou-sugi-banbardage-bois-brule-shou-sugi-ban-interieur-escalier